• Dans une interview exclusive, le sélectionneur des bleus entreprise dresse le bilan du tournoi de Monaco.

    Quand David Fardeau dresse le bilan du tournoi de Monaco

    1. L'équipe de France entreprise termine à la 3ème place du tournoi de Monaco. Une bonne perf' non?
     
    Bonjour, non ce n'est pas une bonne performance, l'objectif était d'atteindre la finale et de la gagner.
     
    2. Vous allez détester les tirs au but non?
     
    Il faut bien départager deux équipes, les tirs au but en match de poule c'est assez surprenant, si Monaco et nous, avions été départagés de manière plus classique, c'est-à-dire à la différence de but puis meilleure attaque, nous aurions terminé premier du groupe et donc affronté la Suisse, cela aurait peut être changé les choses.
    Maintenant en match à élimination directe, les tirs au but sont courants, c'est une épreuve qui se respecte et tout le monde ne l'a pas fait, on s'est fait punir.
     
    3. Comment jugez-vous l'ambiance qui a régné au sein de votre groupe ?
     
    L'ambiance a été excellente, avec seulement deux joueurs sur 18 qui avait connu Monaco il y a deux ans et 8 qui faisaient parti du groupe la saison dernière, le renouvellement était assez important, mais les anciens ont bien joué leurs rôles d'intégrateur et tout s'est très bien passé.
     
    4. Est-ce que tous les joueurs sélectionnés ont répondu à vos attentes?
     
    Non, il y a eu des déceptions.
     
    5.....et nos Camboriciens ont-ils été bons? Vous pouvez les charger, ils ne regardent jamais notre site...
     
    Globalement, ils ont répondu à nos attentes, mais je laisse mon analyse plus fine pour mon staff.
     

    Quand David Fardeau dresse le bilan du tournoi de Monaco

    6. Quels sont les prochains rendez-vous de l'équipe de France?
     
    Malheureusement, la prochaine échéance est très loin, juin 2019 avec le trophée des sélections nationales, mais d'ici là il y aura un bilan avec la FFSE et on verra si on peut organiser quelque chose avant.
     
    7. La petite question qui fâche. Elle est posée par Antonio Guterres (secrétaire général de l’ONU)....pourrait-on imaginer que la FFF et notamment les Ligues s’entendent avec la FFSE pour éviter que des journées de championnat notamment la dernière 
    (Pour la ligue Île-de-France) se déroulent au même moment que les tournois de Monaco où d’Angers?
     
    Bonne question !! ces 3 dernières saisons ( Angers deux fois et Monaco 1 fois) le tournoi avait lieu le deuxième week-end de juin en même temps que la dernière journée de la ligue Ile-de-France. Cette saison la ligue Ile de France a avancé la dernière journée d'une semaine merci à elle, mais malheureusement pour des raisons d’événements en principauté de Monaco, les organisateurs du challenge prince Rainier ont été obligés de positionner le tournoi le premier week-end.
    A Angers en 2019 il y a une très grosse probabilité pour que ce soit le deuxième week-end de juin.
     
    8. La question qui n’a rien à voir.....étant donné vos capacités à trouver les bons pronostics (David Fardeau avait pronostiqué une victoire de l’Asptt Chambourcy en Finale de coupe nationale contre le Fc Nike),qui va gagner la coupe du monde 2018?
     
    Évidemment j'aimerais que la France soit championne du monde, mais je vois une finale Brésil - Espagne avec l'Espagne qui gagne au bout du suspens...
     
    9. Comme d’habitude, vous avez le dernier mot !
     
    Toujours des remerciements, à Alain Charance, à Romu, Jacques Noël ainsi que tous les coachs et présidents de clubs qui ont joué le jeu, une grosse pensée à tous les réservistes qui n'ont pas intégré le groupe des  18, une pensée aussi pour les anciens qui ont tous envoyé un petit message d'encouragement et un clin d’œil (enfin si il arrive toujours à en faire...) à Samir notre Capitaine qui a été parfait dans son rôle
     
     
    Merci à vous David FARDEAU pour votre travail et pour avoir répondu à nos questions.


    votre commentaire
  • Dans le cadre des demi-finales de la coupe Mathieu Crédit Mutel qui se joueront le samedi 19 mai, l'équipe du site est allée interviewée le coach de l'ATSCAF et le coach de la Réserve camboricienne.

    Présentez-vous ? (Nom, prénom, surnom, âge, acteur préféré, nombre de maîtresse…)

     

    EN: Eric NEXON coach de la 1de l'Atscaf , ancien joueur de cette équipe; 30 ans dans le même club dit ricky la teigne 58 ans, mon acteur favori est Robert REDFORD. Ma maîtresse la plus exigeante reste le football.

     

    FW: François WALTZ, 48 ans, Omar Sy, mais je préfère les actrices, 5 maîtresses du CP au CM2 car en maternelle, j’ai eu des maîtres. 

    Coach François et coach Eric


     

    Pouvez-vous nous résumer, en quelques lignes, votre parcours de coach?

     

    EN: Après avoir joué pendant 24 ans à l'ATSCAF, j'ai pris en charge l'équipe 2 qui est devenue l'équipe 1 grâce à son accession. Cette année, l'ATSCAF va se maintenir pour la première fois dans sa division. Nous avons gagné la coupe des Hauts de Seine il y a deux ans.

     

    FW: Je vais terminer ma 8ème saison en tant que coach. J’ai porté les couleurs du Club Sportif Crédit Lyonnais Crédit Agricole en tant que joueur pendant 15 ans puis j’ai décidé de raccrocher les gants et de devenir coach pour ce club. Après 4 saisons, j’ai rejoint l’ASPTT Chambourcy en septembre 2014.

     

    A quel entraîneur pouvez-vous vous identifier ?

     

    EN: Carlo Ancelotti étant un amoureux de tout ce qui est italien et pour le respect de ses joueurs.

    Coach François et coach Eric

     FW: Lucien Favre, pour son travail en toute discrétion. 

    Coach François et coach Eric

     

     

    A quel monument historique pouvez-vous vous identifier ?

     

    EN: Le forum romainCoach François et coach Eric

     

     

     

     

     

     

     FW: Les arènes de Lutèce, un endroit paisible au cœur de cette ville toujours en effervescence.

    Coach François et coach Eric

     

    ...et si vous étiez un lieu de vacances ?

     

    EN: Rome

    Coach François et coach Eric

     

    FW: L’ile d’Oléron, une île familiale, avec ses plages calmes côté continent et ses grandes plages à vagues côté Atlantique.

    Coach François et coach Eric

     

    …et un personnage historique ?

     

    EN: Le général DESAIX (1768-1800) tué à la bataille de Marengo (guerres napoléoniennes)Coach François et coach Eric Louis Charles Antoine Desaix est un général français qui s'est illustré lors des guerres révolutionnaires et sous les ordres de Bonaparte, notamment en Égypte et en Italie.

     

     

     

     

     

     

    FW: Neil Armstrong, marcher sur la lune... et pas être dans la lune.Coach François et coach Eric

     

    Qui va gagner la Champions League?

     

    EN:De cœur, Liverpool car c'est un club avec un public fantastique.

    Coach François et coach Eric

     

    FW: Le Réal, même si j’ai une préférence pour Liverpool.

    Coach François et coach Eric

     

    ... et la Coupe du Monde?

     

    EN:  De cœur, la France mais je crains plus le Brésil et l'Espagne

     

    FW: L’Allemagne, à la fin, c’est toujours l’Allemagne qui gagne !Coach François et coach Eric

     

    et la coupe de France entreprise ?

     

    ENL'ASPTT Chambourcy pour créer la surprise.

     

    FW: L'ASPTT Chambourcy.

     

     

    Depuis combien de saisons, êtes-vous le coach de votre club ?

     

    EN: Avant d'être coach à plein temps depuis 6 ans, j'étais entraîneur, joueur , capitaine depuis 18 ans;

    FW: Je boucle ma 4ème année à l’ASPTT.

     

    Dans l'histoire du club, quel est le match ou l'évènement qui vous a personnellement procuré le plus de plaisir ?

     

    EN: La victoire en coupe des Hauts de Seine il y a deux ans après un exploit contre la 1 d'Hôpital Poincaré.

     

    FW:   Personnellement, je prends énormément de plaisir à être au milieu de mes joueurs chaque samedi lorsqu’ils mettent tout en œuvre pour bien jouer. Et si il y a un évènement à retenir, je souhaite qu’il arrive en cette fin de saison…

     

    Quel est le ou les joueur (s) emblématique (s) de votre équipe ?

     

    EN:Notre capitaine Robin, un tireur de coup-francs hors pair et la fratrie des Konate, 1 ou 2 ou 3 frères selon les circonstances.

    Coach François et coach Eric

     

     FW: Ils sont nombreux, mais je vais t’en citer 2 qui pour moi sont des exemples par leur investissement dans cette équipe. Il y a mon capitaine, François Lhomme, pour son assiduité, avec qui je peux échanger pour confirmer ou modifier un choix à faire. Et Isaac, dit Papy, qui habite Avallon (près d'Auxerre), vient tous les samedis par le train et se débrouille même pour trouver un blablacar pour venir pendant la grève des cheminots et être à l’heure au rdv J.

    Coach François et coach Eric

     

     

    Que connaissez-vous de votre futur adversaire ?

     

    EN: Nous les avons joué plusieurs fois en coupe, nous avons été éliminés sous la neige il y a quatre ans mais nous les avons éliminé il y a un ou deux ans. C'est une équipe séduisante par son jeu collectif  et rigoureuse.

     

    FW: Nous nous étions rencontrés la saison passée en coupe de Paris Jean Restlé pour une défaite 4-2 chez eux à Saint Cloud, match compliqué. A nous de faire mieux que l’année dernière !

     

    Votre pronostic pour la demi-finale?

     

    EN: Chambourcy est favorite mais nous sommes capables de renverser des montagnes.

     

    FWJe suis trop superstitieux pour oser un pronostic.

     

    Avez-vous un message particulier à faire passer à vos joueurs, adversaires et supporters ?

     

    EN: En football, il est agréable de vivre des rencontres passionnantes, alors que tous les joueurs profitent de ces instants de plaisir.

     

    FW: N’oublions pas qu’il s’agit juste d’un match de football, et que nous sommes là pour vivre notre passion. A nous de prendre du plaisir et d’en donner à nos supporters et dirigeants tout en respectant l’adversaire. Je souhaite aussi rendre hommage à nos dirigeants car on ne se rend pas compte combien ils sont importants pour un coach. Je les remercie pour leur investissement pour l’ASPTT aussi bien avec l’équipe A qu’avec l’équipe B !



    Merci messieurs pour cette très belle interview.
     


    votre commentaire
  • Si Didier Deschamps donnera sa liste pour la Coupe du Monde en Russie dans les prochains jours, David Fardeau, sélectionneur des Bleus entreprise a déjà rendu sa copie pour le tournoi international de Monaco. Du coup, l'équipe du site est allée lui rendre une petite visite du côté d'Angers afin de le passer à la "questionnette".

     

    Pour les personnes qui ne vous connaissent pas, présentez-vous ? (Âge, lieu de résidence, numéro de carte bleue, numéro fiscal de référence, profession, plat préféré, position préférée.....sur le terrain, club préféré)

     

    Paroles de sélectionneur !Bonjour tout le monde, je prends 45 ans le lendemain du tournoi de Monaco… J’habite à Trélazé dans la « banlieue » d’Angers, mon numéro de carte bleue !!! Désolé elle n’est pas bleue… ;-) et pour le numéro de référence fiscal, aucune idée, c’est mon amie qui gère.

    Je travaille dans la filiale informatique d’une grosse société d’assurance française, j’adore les pâtes "bolognaise". J’ai joué à gauche, à droite, devant, derrière, mais c’est dans le cœur du jeu que j’ai le plus joué et apprécié.

    Mes deux clubs : Barcelone mais bien sûr le Sco d’Angers. Paroles de sélectionneur !Paroles de sélectionneur !

     

    Si vous étiez un monument historique, vous seriez …….. ? Et pourquoi?

    La statue de la liberté car elle représente l’indépendance, la liberté.

    Paroles de sélectionneur !

     

    Et un personnage historique ?

    Mandela, même si c’est un historique plutôt récent.

    Paroles de sélectionneur !

                                                                    (1918-2013)

    Depuis combien de saison êtes-vous le sélectionneur des bleus Entreprise?

    C’est ma 4ième saison.

     

    D’ailleurs avez-vous un sélectionneur qui vous sert de référence ?

    Non aucun.

     

    Dans le cadre d’un entretien avec le président de la FFF, quel thème souhaiteriez-vous aborder ?

    Il y en aurait deux, le redéveloppement du football d’entreprise et le football féminin de masse.

     

    Parlons de votre liste de sélectionnés, pouvez-vous nous présenter les petits nouveaux ?

    Ce serait trop long, il y a 8 nouveaux et deux retours, c’est la première fois que l’on renouvelle autant, ce que je peux dire, c’est qu’il y a beaucoup de qualité.

     

    L’ossature de votre groupe s’appuie sur trois équipe franciliennes (Asptt Chambourcy, FC Nike et Banque de France), pouvez-vous nous expliquer ce choix?

    Avant toute chose, il faut savoir qu’une 40aine de clubs ont été sollicités, seulement 11 ont proposé des joueurs réparti sur 5 ligues (6 en Ile-de-France, 2 en Normandie, 1 ligue Méditerranée, 1 Pays de Loire, et 1 Auvergne)  , 46 joueurs ont été observés dont les 2/3 en région parisienne. Donc, il n’est pas illogique que l’ossature de la sélection soit francilienne. Il se trouve que j’ai estimé que les joueurs qui avaient les qualités pour disputer le tournoi de Monaco font partie de ces 3 clubs. Deux sont en finale de la coupe de France, c’est qu’il y a beaucoup de qualité dans ces deux formations.

     

    .... que dites-vous aux absents et aux déçus.......je pense notamment à notre Présidang :)

     

    Les déçus sont soit absents, soit réservistes, les joueurs réservistes doivent rester concernés car tous les ans c’est au moins 3 joueurs qui sont appelés au dernier moment et pour le staff, ils font partis et sont considérés comme des joueurs du groupe.

    Il y a 3 absents importants à la fois sportivement mais aussi dans la vie du groupe:

    Julien Vatinet (raison pro)

    Paroles de sélectionneur !

    Pierre Delecroix (raison perso)

    Paroles de sélectionneur !

    et Julien Vilain ( bloqué par son club)

    Paroles de sélectionneur !

    Ces 3 joueurs doivent vraiment être déçus de ne pas pouvoir faire partie de l’aventure, nous le sommes aussi, mais je sais qu’ils seront à 100% derrière nous.

     

    D’ailleurs, pouvez-vous nous rappeler les critères requis pour être sélectionnable ?

    Hormis, les critères réglementaires que chaque club a reçu, il faut avoir de la qualité footballistique bien sûr, mais aussi un état d’esprit exemplaire sur et en dehors du terrain.

     

    Cette année, le tournoi de Monaco accueille de nouvelles équipes notamment une équipe canadienne....quels sont vos objectifs?

    Paroles de sélectionneur !Comme pour chaque compétition, l’objectif est de gagner.

     

     

     

     

    La finale de la Coupe de France Entreprise opposera le 26 mai 2018, l’armada du FC Nike à l’Asptt Chambourcy, pouvez-vous nous donner votre pronostic?

    Chambourcy a également une belle Armada. 1 à 1 et victoire de Chambourcy aux tirs aux buts.

    Paroles de sélectionneur !

     

     

    Paroles de sélectionneur !

    Monsieur le sélectionneur, comme le veut la tradition, nous vous laissons le mot de la fin.

    Plusieurs remerciements, d’abord la FFSEParoles de sélectionneur ! qui nous permet cette saison de continuer la sélection, puis les coachs et présidents des 11 clubs ayant proposés des joueurs ainsi que leur accueil de moi-même et mes superviseurs dans les différentes régions. Mais, le plus gros des remerciements va pour Romu mon adjoint mais surtout mon ami.

     

    Merci beaucoup d’avoir répondu à nos questions et bonne préparation pour le tournoi de Monaco.


    votre commentaire
  • Dans le cadre de la demi-finale qui opposera le TOAC Toulouse à l'Asptt Chambourcy, Jean Blaguin et son équipe sont allés à la rencontre des deux coachs.

    Présentez-vous ? (Nom, prénom, surnom, âge, film préféré, nombre de maîtresse…)

    PH : Je me présente, Philippe HERRY, Phil, 54 ans, un faible pour la 7ème compagnie au clair de lune et pas de maîtresse depuis le CM2.

    Les demies approchent....les coachs ont la parole !

     


    Les demies approchent....les coachs ont la parole !PA : Patrick Alzina, Pat, 54 ans, A chacun sa guerre 

    Je n'en ai plus, je ne fais plus d'études. LOL.

     

    Pouvez-vous nous résumer, en quelques lignes, votre parcours de coach?

    PH : 7 années pleines à la tête de l’équipe une du TOAC avec 4 titres de champion et 5 coupes du midi, une finale et deux ¼ de finale de championnat de France.

    PA : Coach en dimanche après midi pendant 10 ans, repos pendant 5 ans et c'est Mika Corso qui m'a sorti de ma retraite. 

     

    A quel entraîneur pouvez-vous vous identifier ?

    PH : La barbe blanche de Guardiola, l’excitation de Klopp et la clarté de Jardim dans les propos

    PA : J'aime beaucoup Guardiola et Jupp Heynckens, mais aussi La grinta de Diego Simeone

     

    A quel monument historique pouvez-vous vous identifier ?

    PH : Les halles de RennesLes demies approchent....les coachs ont la parole !

    Les demies approchent....les coachs ont la parole !PA : La Tour Eiffel, je ne plie jamais.   

     

    …et si vous étiez un lieu de vacances ?

    PH : La baie de l’Auberlac’h

    PA : La Crète pour son bien être

     

    …et un personnage historique ?

    PH : Idéfix

    PA : Bernard Tapie pour l'envie de réussir 

     

    Depuis combien de saisons, êtes-vous le coach de votre club ?

    PH : 11ème année au TOAC, 3 ans avec la réserve et j’attaque ma 8ème année avec l’équipe première.

    PA : 8

     

    Dans l'histoire du club, quel est le match ou l'évènement qui vous a personnellement procuré le plus de plaisir ?

    PH : Sans revenir trop loin dans le temps, je dirais le dernier match en national et la qualification pour les demies contre Poincaré, pour le scénario et l’implication des joueurs.

    PA : Une victoire contre l’Asptt Marseille en championnat de France qui nous qualifiait pour les poules finales.

     

    Quel est le ou les joueur (s) emblématique (s) de votre club ?

    PH  :Il commence à y en avoir quelques-uns car l’équipe est quasi la même que lors de notre dernière rencontre en 2014 et nous avons vécu de belles choses ensemble donc je dirais que l’emblème est le groupe.

    PA : Julien VATINETLes demies approchent....les coachs ont la parole !

     

    Durant votre parcours en coupe nationale, quelles sont les équipes qui vous ont donné du fil à retordre?

    PH : Toutes !

    PA : Asptt Champigny  

     

    Récemment José Mourinho a déclaré : « "Si je devais me noter sur 10, je me mettrais un 11." et vous vous mettez combien sur cette saison ?

    PH :Je donnerais une appréciation : Peut mieux faire !

    PA : 8

     

    Que connaissez-vous de votre futur adversaire ?

    PH : Pour faire simple, Chambourcy joue chaque année le titre en DH Paris, est toujours dans le dernier carré national, possède de gros joueurs avec des internationaux… en résumé c’est le top du foot entreprise !

    PA : Pas grand chose, juste un club accueillant  

     

    Pour cette demi-finale de la coupe de France, comment allez-vous préparer cette rencontre?

    PH : Ca commence mal, le seul match de championnat et donc de préparation a été annulé suite à une mauvaise météo… 

    PA : De la même manière : travail aux entraînements et sérieux de mes joueurs.

     

    Les pronostics pour les 1/2….vous cochez 1, N ou 2… faites vos jeux coach !

    As Skill Services- Fc Nike

    PH : Je vais jouer la surprise : As Skill Services

    PA : 2

    TOAC-Asptt Chambourcy

    PH : Je vais jouer la grosse surprise : TOAC

    PA : 2

     

    Avez-vous un message particulier à faire passer à vos joueurs, adversaires et supporters ?

    PH : Le mec qui reprend la phrase de 2014, mais elle est toujours valable ;) --

    C’est un match opposant deux équipes ayant, je pense, les mêmes valeurs de respect, de plaisir, de convivialité, mais aussi de beau jeu, de qualité foot, de compétition… Faisons-nous plaisir le 21 et que le meilleur gagne ! Bon voyage !

    PA : Quoiqu'il arrive ce club est unique et un bon état d'esprit y règne fortement. Tous les joueurs sont soudés.  

     

    Merci beaucoup et bon match aux deux équipes.


    votre commentaire
  • Un Postier à la coupe du monde 2018


    L’Asptt Chambourcy sera représentée à la Coupe du monde en Russie !!! En effet, un ancien joueur du club qui a entamé une brillante carrière d’arbitre a été retenu par la FIFA pour arbitrer des rencontres. L’occasion était trop belle de prendre l’avion, direction le Caillou (pour les novices la Nouvelle Calédonie) pour interviewer Bertrand Brial. Un grand merci au Présidang qui a trouvé les fonds nécessaires pour payer à l’équipe du site ce beau voyage ! Merci président !

     

    Bonjour Monsieur, l’arbitre présentez-vous? (Âge, lieu de résidence, numéro de carte bleue, numéro fiscal de référence, profession, plat préféré, chanteur ou chanteuse préféré/e)

    J’ai 38 ans, j’habite à Nouméa (j’habitais à Meulan lorsque je jouais aux PTT), je n’ai pas de numéro de carte bleu puisqu’en Calédonie on paye tout avec des noix de coco, mon numéro fiscal est le 0674415266, mon plat préféré est la crêpe « complète royale » qui est servie à la « crêperie Bretonne » à Nouméa et je n’ai pas de chanteur/chanteuse préféré.

    Un postier à la Coupe du monde 2018 !

    Vue de la chambre de Bertrand !

    Comment dit-on bonjour sur le Caillou?

    Si c’est un bon pote : Il est bon ou quoi?

    Si c’est un TRÈS bon pote : il est bon ou quoi calotte de poulpe?

     

    Bon allez, on se connaît bien, on peut se tutoyer ?

    Je t’ai déjà vu tout nu sous la douche... donc oui, on peut se tutoyer!!!

     

    Si tu étais un monument historique, tu serais …….. ? Et pourquoi?

    La Vénus de Milo, car pas de bras... bein pas d’arbitrage!!Un postier à la Coupe du monde 2018 !

     

    Avant de devenir arbitre tu étais joueur à l’Asptt Poissy devenue aujourd’hui Asptt Chambourcy, quel poste occupais-tu?

    Un postier à la Coupe du monde 2018 !J’ai occupé 2 postes, latéral gauche puis libéro. 

     

    Combien de saisons as-tu joué dans ce club?

    J’ai débuté en septembre 2004 pour finir en janvier 2008 au moment ou je suis rentré sur le caillou. D’ailleurs les PTT Poissy a été mon deuxième club en tant que joueur et mon premier club en tant qu’arbitre. Je n’ai connu que 2 clubs de foot, l’Olympique de Nouméa où j’ai commencé en 2001 puis que j’ai rejoins à nouveau dès mon retour en NC, et les PTT Poissy.

    Quels souvenirs en gardes-tu? Tu peux balancer des anecdotes et citer des noms, tu ne crains rien, tu habites loin !

    J’ai beaucoup de souvenirs et des très bons!

    -Un que je raconte souvent, c’est celui où nous jouions à domicile sur ce magnifique stabilisé juste à coté de la A14 (et oui quand on est dans l’équipe 2 on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a...). Après un magnifique dégagement en touche au-dessus des filets de protection et directement sur la route, le gardien adverse demande un ballon. Évidemment on en cherche un, et le mec sort « putain t’es venu avec ta bite et  ton couteau ou quoi??? » ET là avec Cyrille on s’est regardés tous les 2 et on s’est dit : « avec sa bite et quoi? Mais c’est quoi cette expression?? »

     

    - Premier match de championnat de l’année et à domicile en plus, on le perd 1-4 dont 2 buts contre notre camp, un de toi Cyrille et un de moi et pour le troisième but le gardien me dit « LAISSE!!! » chose que je fais évidemment sauf que ce con ne l’avait pas du tout... BUT!!

     

    -Et dernier souvenir, c’était notre dernier match de l’année, on ne risquait plus rien, ni descente ni montée. Un postier à la Coupe du monde 2018 !Et là Jacky se fait tacler et il se met à HURLER « Philippe, Philippe viens vite, Philippe!!! » J’étais à même pas 20m de lui, je n’ai pas osé m’approcher car je pensais qu’il avait une fracture, vu comment il gueulait ce n’était pas possible autrement. Et là, Moustik s’approche de moi (oui Jacky était le seul mec à appeler Moustik : Philippe) et me dit : « qu’est-ce qu’il me veut ce con là, je ne suis pas médecin!!! »... belle solidarité

     

    J’y ai vu des mecs tout donner pour ce club, s’investir au taquet, tout faire pour que tout le monde s’y sente bien, comme une famille même si ça dérapait parfois. C’est aux PTT que j’ai découvert ce que c’était qu’un club de foot. 

     

    Malgré la distance, suis-tu encore les résultats de l’Asptt Chambourcy?

    Oui grâce à FB, et je vois nettement la différence de coaching, de gérance du club et de performances entre nos années et aujourd’hui. Nous sommes passés d’un club de joueur du dimanche à un club du top niveau dans le championnat entreprise! Je trouve cela génial! Je commente très peu les articles/posts sur FB, car évidemment aujourd’hui personne ne me connaît au club. Sauf Moustik, j’ai été surpris de le voir encore au club malgré ses 63 ans.... Un postier à la Coupe du monde 2018 !

     

    Revenons à l’arbitrage, comment es-tu passé de joueur à arbitre?

    Pour la saison 2005-2006, avec les postiers, nous avions besoin d’un quota de 2 d’arbitres afin de participer au championnat. C’est ainsi qu’avec Cyrille nous avons décidé de nous lancer dans l’aventure. Je me souviens de tout cela comme si c’était hier. Les formations étaient les jeudis soirs au district des Yvelines

    Un postier à la Coupe du monde 2018 !

    (7 jeudis consécutifs) ainsi que l’examen écrit. Il fallait tout de même une bonne demie heure de route pour s’y rendre. J’en garde de très bon souvenirs car c’est ainsi que j’ai appris les lois du jeu. On jouait le samedi et on arbitrait le dimanche. A l’époque (26 ans), il était facile d’enchaîner match et arbitrage dans un week-end, aujourd’hui ça serait impossible!!!

     

    .... d’arbitre de district des Yvelines à arbitre FIFA? De Moustik et Francky à Neymar et Ronaldo?

    Lorsque je suis rentré en NC en 2008 et en m’inscrivant à nouveau à l’olympique en tant que joueur, il fallait un arbitre. Je me suis naturellement proposé et l’aventure a débuté. Je jouais le samedi et arbitrait également le samedi. J’avais choisi l’option de jouer une semaine et d’arbitrer la suivante.

    En 2012, en milieu d’année, une très grosse entorse à la cheville droite m’a éloigné des terrains pendant 2 mois. J’ai compris à ce moment-là que je ne rejouerai plus au foot du moins en compétition. Le club continuait sa route et avait toujours besoin d’un arbitre, j’ai donc continué l’arbitrage au nom de l’Olympique. 

    C’est ainsi qu’au début de la saison 2013 j’ai été repéré, lors d’un match que j’arbitrai, par les responsables de l’arbitrage de la Fédération Calédonienne de Football (Chanel PALAOU et Joel GUILLERM). J’ai été convoqué pour une formation organisée par la fédé et dans les semaines qui ont suivi, je suis passé de la D1 à la Super Ligue (il y a 4 divisions d’écart).Un postier à la Coupe du monde 2018 !

    Lors de mon premier match en SL j’ai été désigné assistant. Sur la route pour nous rendre au stade (2h) l’arbitre central en a profité pour me parler de l’arbitrage international car il était lui-même un FIFA. Il n’en fallait pas plus pour me mettre des étoiles pleins les yeux et me convaincre de m’investir réellement dans l’arbitrage et essayé de devenir FIFA. Début 2014, la première étape était faite : j’étais devenu arbitre FIFA pour officier en Océanie. 

     

    D’ailleurs as-tu un arbitre qui te sert de référence ?

    Je n’ai pas d’arbitre comme modèle, mais depuis que je suis FIFA, lorsque je regarde un match de foot, je passe 60% du temps à regarder les déplacements, les gestuels et les réactions des arbitres et 40% du reste à vraiment regarder le jeu. 

     

    À quelles compétitions internationales as-tu déjà participé ?

    2014 :

    -Demie-Finale de la champions League du Pacifique (à Tahiti)

    -Coupe du président de l’OFC. C’était un tournoi qui réunissait 2 équipes du Pacifique, une des Caraïbes, une des Émirats Arabes Unis, une d’Indonésie et une d’Amérique du Sud (en NZ)

     

    2015 :

    Un postier à la Coupe du monde 2018 !

    -Phase de poule et Demie-finale de la Champions League du pacifique (à Fidji)

    -Les jeux du Pacifique sud (c’est l’équivalent des jeux olympiques mais réservés à toutes les petites îles du Pacifique. Il y a eu 10.000 athlètes en tout sur les 2 semaines de compétitions en Papouasie Nouvelle Guinée)

    -Phase préliminaire pour la coupe du monde 2018 (un petit tournoi qui réunissait Tonga, les îles Cook, les Samoa et les Samo-Américaines. Le vainqueur (Samoa A) a participé à l’étape suivante de qualification pour le mondial) (à Tonga)

     

    2016 : 

    -La coupe des nations du Pacifique qui servait de 2ème phase de qualification pour la coupe du monde 2018. (En Papouasie)

    -La coupe des nations du Pacifique des -19ans (les 2 finalistes ont participé à la coupe du monde des U20 en 2017) (Au Vanuatu)

    -Match de phase de poule de qualification pour la coupe du monde 2018 (A Tahiti)

     

    Un postier à la Coupe du monde 2018 !

    2017 :

    - Phase de Poule de la Champions League (en NZ)

    - Match de phase de poule de qualification pour la coupe du monde 2018 (En Papouasie)

    -Demie Finale de la Champions League (A Tahiti)

    -Finale de la Champions League (En NZ)

    -Coupe du monde des U20 en Corée (j’ai arbitré France-Vietnam. Je suis arbitre Calédonien, la FIFA reconnaît la Fédération que tu représentes et non ta nationalité...)Un postier à la Coupe du monde 2018 !

    -Finale de qualification pour la coupe du monde 2018 (en NZ)

     

    2018 :

    -Phase de poule de la Champions League (en NZ)

    -Quart de finale de la champions League (en NZ)

    La suite on verra plus tard...

     

    Du coup, j’ai ainsi participé à toutes les phases, pour l’Océanie, qui mènent jusqu’au mondial 2018! Aller au mondial c’est donc une sorte de récompense.

     

    La coupe du monde, c’est un rêve! Comment vas-tu te préparer pour cet événement ?

    Un postier à la Coupe du monde 2018 !Cela fait depuis 1an que j’ai une infime possibilité d’aller au mondial. Ma préparation n’a quasiment pas changé depuis mars 2017. 

    C’est avant tout une nouvelle façon de s’alimenter, grâce à cela j’ai perdu 6 kgs entre avril et juin 2017. 

    C’est entre 2 à 3 entraînements intensifs par semaine et 1 ou 2 entraînements dit de récupération. Je ne bois quasiment plus d’alcool et les sorties en boites de nuits ou bars sont donc très rares car il faut beaucoup de repos pour pouvoir s’entraîner correctement.

    Depuis mars de cette année :

    -je vais voir un kiné 1 à 2 fois par semaine pour me faire masser afin de récupérer plus rapidement et surtout correctement

    -un bain de glace après l’entraînement au moins une fois par semaine

    -du gainage après chaque entraînement 

     

    Cela fait donc un an (voir plus) que je vois beaucoup moins mes amis, mais les efforts ont payé...

     

     

    Les arbitres, surtout dans le foot et à tous les niveaux, sont souvent contestés, comment analyses tu cette situation?

    Malheureusement, certains joueurs et coachs mettent tout sur le dos de l’arbitrage. Parfois c’est plus facile de faire cela que de dire qu’on a été mauvais. 

    Parfois leurs contestations sont justifiées mais le plus souvent elles ne le sont pas.

    Imaginons qu’à chaque fois que leurs joueurs font une mauvaise passe, un duel face au gardien qui n’aboutit pas, un contrôle loupé etc... ils se mettent à les pourrir !! Comment vont réagir les joueurs? Et bien c’est ce qui nous arrive parfois avec certains coachs.

    En gros l’arbitre n’a jamais le droit à l’erreur...

    Mais ceci étant dit, il y a également beaucoup de coach qui ne disent rien, dès qu’un joueur commence à contester l’arbitrage le coach lui dit clairement de se taire sinon il sortira. Certains ont compris que mettre la pression sur l’arbitre n’est pas bon, que l’effet obtenu sera complètement l’inverse. 

     

     

    Donne nous ton avis sur la mise en place de l’arbitrage vidéo.

    Au début j’étais sceptique. J’ai découvert cela en Corée l’année dernière, et dès le premier match j’ai tout de suite compris l’importance de cela. Un penalty sifflé contre une équipe, pénalty annulé grâce à la vidéo et cette équipe gagne au final 1-0.

    En Corée, la vidéo a sauvé plusieurs arbitres et arbitres assistants et donc plusieurs équipes, Hors jeu flagrant non signalé, pénalty accordé, acte de brutalité sanctionné etc... Cela évitera également les tricheries dans la surface comme des tirages de maillots. SI un défenseur tire le maillot et que l’arbitre ne le voit pas, l’Assistant Vidéo le verra forcément.

     

    Monsieur l’arbitre, nous te laissons le mot de la fin.

    Un grand merci aux PTT de Poissy, si j’en suis là aujourd’hui c’est grâce à vous!! Et puis évidemment un grand merci à ma femme qui m’a toujours soutenu et aidé dans cette aventure. 

    Merci beaucoup d’avoir répondu à nos questions et bonne préparation pour la Coupe du monde.


     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique